"Il n'y a pas d'enlisement" en Centrafrique

  • A
  • A
"Il n'y a pas d'enlisement" en Centrafrique
@ Reuters
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Pour le commandant de la force française en Centrafrique, la France n'est pas embourbée dans le conflit.

L'INFO. Invité sur Europe 1, le commandant de la force française en Centrafrique refuse de dire que la France est embourbée en Centrafrique. "Il n'y a pas d'enlisement", explique Francisco Soriano à Jean-Pierre Elkabbach. Selon lui, la Centrafrique n'est pas le Vietnam de la France.

Long travail. "On ne peut pas résoudre en deux mois d'opération plus de vingt années de crise", dit-il. "Remettre la Centrafrique sur les rails prendra du temps", ajoute-t-il. "Il ne faut pas minimiser tous les progrès accomplis dans le pays en deux mois d'opération." Le général suit ainsi la ligne du ministre de la Défense. Fin janvier, Jean-Yves Le Drian avait refusé les critiques d'enlisement de la France dans le conflit.

Pourtant, les massacres continuels sur place sont une preuve des difficultés des forces françaises. Un déplacé avait l'impression que "la force Sangaris (était, ndlr.) incapable de nuos donner une solution favorable. Elle est dépassée par les événements", continuait cet habitant de Bangui.

>> Retrouvez l'interview intégrale du général Francisco Soriano