Il emmène ses fils "voir la guerre" pour les dégoûter des jeux vidéo

  • A
  • A
Il emmène ses fils "voir la guerre" pour les dégoûter des jeux vidéo
Partagez sur :

RADICAL - Un Suédois a emmené ses deux ados dans un camp de réfugiés pour leur montrer que cela n'avait rien à voir avec un jeu vidéo.

Las de voir ses enfants jouer à "Call of Duty" (ce jeu vidéo qui consiste à se mettre dans la peau d'un soldat de la Seconde Guerre mondiale et à mitrailler tous les assaillants) un père de famille suédois a eu une idée assez radicale : il a décidé d'emmener ses deux fils de 10 et 11 ans au Proche-Orient.

Ce voyage jusqu'en Israël a mené la petite famille le long de routes bordées de champs de mines et au milieu des tanks. Après avoir passé plusieurs check points, Karl et ses fils sont arrivés dans un camp palestinien à côté de Jérusalem. "Ils ont vu des enfants dans la rue avec vêtements sales, une misère !", a raconté le père de famille à la journaliste d'Europe1 qui l'a contacté. "On a aussi été dans une clinique où le médecin nous a raconté qu'il traitait trois enfants paralysés parce qu'ils avaient reçu des balles sur leur colonne vertébrale".

"Mon but c'était de leur faire comprendre que la guerre a beaucoup d'effets négatifs que l'on ne voit jamais. Ce n'est pas seulement de la télé,  pas seulement un jeu". Le but de ce père de famille allait aussi au-delà : il souhaitait dénoncer les liens entre l'industrie du jeu vidéo et celle de l'armement. En effet, il faut savoir que lorsque vous achetez un jeu vidéo une petite part est reversée aux sociétés qui fabriquent les armes… celles qui servent de modèles aux jeux vidéo.