Il commande une télé, il reçoit un fusil

  • A
  • A
Il commande une télé, il reçoit un fusil
Un SIG Sauer SIG 716 est un puissant fusil d'assaut.@ Capture Sig Sauer arms
Partagez sur :

A Washington, un homme, qui attendait un colis d'Amazon, a reçu une arme de guerre.

Dans le pays où le port d'armes est inscrit dans la Constitution, tout est possible. Même recevoir une arme par la Poste. Un habitant de Washington, qui avait commandé une simple télévision couleur sur le site internet d'Amazon, a eu la surprise de recevoir un puissant fusil d'assaut semi-automatique. La police de la ville a ouvert une enquête pour tenter de comprendre d’où provenait cet étrange dysfonctionnement.

Seth Horvitz, qui habite dans le nord-est de la capitale fédérale, a découvert sur le pas de sa porte un étrange paquet laissé par un livreur. Lorsqu'il déballe le colis, il découvre à l'intérieur une arme de guerre, un SIG Sauer SIG 716, et contacte la police.

Le transport en voiture "illégal"

"Ils étaient un peu perplexes au début, ils n'avaient jamais vu cela auparavant", a-t-il raconté à la chaîne de télévision locale Fox 5. "Ils ont pris note des informations et m'ont dit qu'ils allaient récupérer l'arme parce qu'il était illégal de la conserver. Et il était illégal de la transporter en voiture, donc je ne pouvais pas aller la renvoyer", a-t-il ajouté.

DC Breaking Local News Weather Sports FOX 5 WTTG

Un magasin d'armement de Pennsylvanie

Si le colis était bien adressé à Seth Horvitz, l'acheteur de l'écran de télé, la facture à l'intérieur du carton d'emballage laissait à penser que le fusil était destiné à un magasin d'armement de Pennsylvanie.

Cet incident tombe mal puisqu'il survient quelques jours après deux tueries sanglantes aux Etats-Unis. "Nous avons vu ces dernières semaines les dégâts que ce type d'arme peuvent causer", a souligné Dan Gross, président d'une association de lutte contre la violence par les armes à feu. "Nous devons faire mieux et ne pas être une nation où des fusils d'assaut peuvent finir dans les mains d'individus dangereux", a-t-il martelé avant d'ajouter : "c'est profondément inquiétant".