Il avait des ciseaux dans le ventre

  • A
  • A
Il avait des ciseaux dans le ventre
Un chirurgien a oublié deux paires de ciseaux dans le ventre d'un patient.@ MAX PPP
Partagez sur :

Un Belge a dû attendre un an après une opération pour se faire retirer deux paires de ciseaux.

Pendant un an, un habitant d'Anvers, en Belgique, ans a vécu avec deux paires de ciseaux dans le ventre, sans le savoir. Un "souvenir" laissé là par un chirurgien distrait après une opération. Le patient, âgé de 50 ans, réclame aujourd'hui 80.000 euros de dédommagements au patricien.

Tout a commencé en 2006 par une opération en urgence pour une obstruction intestinale. "Deux mois plus tard, j’ai senti dans le ventre quelque chose qui pointait dans mon lit. Si je me tournais à droite ou à gauche, cette chose suivait mon ventre", raconte la victime à Europe 1. "Je me suis rendu à l’hôpital à nouveau. Le chirurgien m’a dit que c’était quelque chose qui restait de l’opération et que cela allait disparaître tout seul."

"Voilà les photos"

Sauf qu’au cours des mois suivants, la situation, loin de s’améliorer, s’aggrave. L’homme se rend alors chez son médecin traitant, qui lui prescrit une radio. "Il m’a dit : 'Est-ce que vous savez que vous avez deux paires de ciseaux dans le ventre ? Voilà les photos'", raconte le patient. Son médecin lui indique par ailleurs qu’un simple accident domestique aurait pu se révéler fatal.

L’Anversois retourne alors à l’hôpital. "Ils m’ont proposé de faire l’opération gratuite. C’est quand même normal, c’étaient leurs ciseaux", sourit-il. L’homme est donc opéré dans le même établissement, avec succès cette fois-ci.

Mais il ne veut pas en rester là. "L’hôpital propose environ 5.000 euros" de dédommagement, précise-t-il. Mais après calcul avec son avocat, et au regard du droit belge, l'homme a évalué son préjudice à 80.000 euros.