Ikea va rappeler des commodes après la mort d'enfants

  • A
  • A
Ikea va rappeler des commodes après la mort d'enfants
Image d'illustration.@ JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Le rappel concerne uniquement l'Amérique du Nord, où plusieurs enfants sont morts écrasés après que des commodes ont basculé.

Le numéro un mondial de l'ameublement Ikea a annoncé mardi qu'il allait rappeler aux États-Unis et au Canada un modèle de commodes après la mort d'enfants écrasés quand elles ont basculé.

Six enfants morts depuis 2013. "Aujourd'hui (mardi), Ikea États-Unis et Ikea Canada lanceront un rappel local de commodes en Amérique du Nord uniquement", a indiqué dans la matinée une porte-parole d'Ikea Group, Kajsa Johansson. "Les commodes Ikea satisfont aux obligations de stabilité sur tous les marchés où elles sont vendues", a-t-elle ajouté, précisant que le rappel se conformait à la norme nord-américaine, juridiquement non contraignante, de l'organisation ASTM. Ikea a été informé en mars de la mort d'un jeune enfant, après cinq autres entre 2003 et 2014, toutes aux Etats-Unis. "Aucune de ces commodes n'était attachée au mur d'après les informations que nous avons", alors que la notice de montage le demande, a souligné la porte-parole.

"S'il vous plaît, retirez-les de votre chambre". Lundi soir, les médias américains avaient relayé le témoignage de la mère d'un garçonnet décédé après avoir vraisemblablement tenté de grimper sur l'une de ces commodes. À l'été 2015, Ikea avait lancé aux États-Unis et au Canada une campagne pour inciter les propriétaires de ces commodes de modèle Malm à les attacher au mur. Mais un dirigeant d'Ikea a expliqué à NBC que ça n'avait pas suffi. "S'il vous plaît, retirez-les de votre chambre", a déclaré à la chaîne le président d'Ikea États-Unis, Lars Peterson. Ikea a indiqué avoir vendu plus de 147 millions de commodes dans le monde ces 13 dernières années, dont plus de la moitié (78 millions) de la gamme Malm.