Iggy Pop et le Dalaï Lama dans une campagne choc contre la torture

  • A
  • A
Iggy Pop et le Dalaï Lama dans une campagne choc contre la torture
Iggy Pop mis en scène par Amnesty international@ Amnesty International
Partagez sur :

Amnesty international a mis en scène des personnalités connues pour dénoncer la torture dans le monde.

LA CAMPAGNE. "Torturez un homme et il vous racontera n’importe quoi".  Amnesty international en Belgique a lancé mardi sa nouvelle campagne contre la torture. Et l’ONG frappe fort en mettant en scène des personnalités connues, comme Iggy Pop, le Dalaï-lama ou encore Karl Lagerfeld, le visage tuméfié.

Iggy Pop pour Justin Bieber. Sur l’une des affiches diffusées, on peut voir l’Iguane, roué de coup. Une citation vient ponctuer la violence de l’affiche : "L’avenir du rock’n’roll, c’est Justin Bieber", peut-on lire. L’ONG entend montrer comment la torture fait dire tout et n’importe quoi à la personne qui la subit.



Deux autres visuels ont été révélés, l’un montrant le Dalaï-lama reprenant la phrase du publicitaire Jacques Séguéla : "Un homme qui n’a pas de Rolex à 50 ans a raté sa vie", et le second Karl Lagerfeld adossé à la citation : "Le sommet de l’élégance, c’est la chemise hawaïenne et les tongs". Publiées sur la page Facebook d’Amnesty international Belgique, l’affiche d’Iggy Pop a été partagée plus de 10.000 fois en moins de 24 heures.