"I love" voyager en Tunisie

  • A
  • A
"I love" voyager en Tunisie
@ DR
Partagez sur :

Lundi, la Tunisie lance une campagne de publicité pour séduire les touristes français.

"I love Tunisia", tel est le nom de la campagne publicitaire que lance lundi la Tunisie, à destination des touristes français. Le ministre tunisien du Tourisme, Mahdi Houas, a annoncé dimanche sur RTL que cette campagne de séduction utiliserait les slogans de la révolution du Jasmin, en les détournant. "Enfin libre de bronzer", sera ainsi l’un des slogans phares de la campagne.

Cette opération de communication compte "détourner" des slogans entendus pendant le mouvement de révolte contre le régime, tout en profitant du fait que le 14 février est aussi la Saint-Valentin, la fête des amoureux. La campagne "s'adressera à "nos amis français pour qu'ils viennent déclarer leur flamme à la Tunisie", a annoncé le ministre. Le logo créé, qui est en anglais, portera la mention : "I love Tunisia, the place to be now" ("j'aime la tunisie, l'endroit où il faut être en ce moment").

Une campagne qui a pour but de créer une émulation envers le pays, notamment via les réseaux sociaux. Les internautes sont ainsi invités à mettre sur leur profil Facebook ou Twitter, en ce 14 Février, le logo de la Tunisie.

Sauver la saison

Cette initiative survient au lendemain de la levée des restrictions touristiques vers la Tunisie, décidée par le ministère des Affaires étrangères français. Une annonce qui avait ravi les Tour-opérateurs spécialisés dans la région.

Les recommandations du Quai d'Orsay, prises à la mi-janvier, avaient entraîné le retour anticipé de quelque 9.000 vacanciers français et la suspension des départs. Depuis lors, les voyagistes français font face à une chute vertigineuse des réservations vers la Tunisie, une destination qui attire 1,4 million de vacanciers et pèse lourd dans le chiffre d'affaires des voyagistes.

Le retour des touristes dans les villes côtières de la Tunisie et sur l’île de Djerba devrait permettre à la nouvelle Tunisie démocratique de souffler un peu. Le tourisme représente en effet 6,5% du Produit intérieur brut et emploie plus de 350.000 personnes sur dix millions d'habitants.