"I have a dream", oui mais pas sur Internet

  • A
  • A
"I have a dream", oui mais pas sur Internet
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le fameux discours de Martin Luther King est protégé par un copyright jusqu'en 2038.

L'actu. C'est l'histoire de l'un des discours les plus connus au monde mais qu'il est interdit de diffuser, notamment sur Internet. A l'occasion du Internet Freedom Day (journée de la liberté sur internet, ndlr), qui marque l'anniversaire du blackout du web décidé en 2012 pour protester contre des projets de loi américain sur le piratage, des internautes avaient mis en ligne sur le site Vimeo vendredi la vidéo du fameux discours de Martin Luther King, "I have de dream". Mal leur en a pris : le discours, protégé par la loi américaine sur le copyright, a été retiré.

martin-luther-king-maxppp

Domaine public ou pas ? En 1999, l'Estate of Martin Luther King (l'organisme chargé de gérer les droits du pasteur assassiné, ndlr) avait poursuivi la chaîne américaine CBS qui avait diffusé, sans son autorisation, une grande partie du discours du 28 août 1963. La chaîne estimait de son côté que, puisque le discours avait été prononcé devant des milliers de personnes et avait bénéficié d'une énorme couverture médiatique, il faisait partie du domaine public et n'était donc pas protégé par la loi sur les droits d'auteur.

Regardez un extrait du discours :

En fait, Martin Luther King n'avait déposé le texte de son discours, en tant qu'oeuvre non publiée, auprès de l'organisme chargé d'enregistrer les droits d'auteurs (Register of Copyrights) qu'un peu plus d'un mois après l'avoir prononcé. Mais pour la justice américaine, la lecture en public n'est pas une "publication générale" et ne constitue pas un renoncement au copyright. Elle considère également que la diffusion médiatique "quelle que soit la portée de l'audience" n'est qu'une publication limitée.

Un quart de siècle à attendre. Résultat, l'Estate of Martin Luther King possède toujours les droits sur le discours. Selon la loi américaine, les droits d'auteur courent pendant 70 ans après le décès de l'auteur. En l'occurrence, il sera possible de diffuser sans restriction le discours I have a dream dès... 2038. Un peu tard pour la commémoration du Martin Luther King Day de lundi.