Huit autobus incendiés au Pays basque, dépliants de l'ETA retrouvés

  • A
  • A
Huit autobus incendiés au Pays basque, dépliants de l'ETA retrouvés
@ AFP
Partagez sur :

Un jerrican d'essence et des dépliants de l'ETA ont été retrouvés à proximité des huit autobus incendiés.

Huit autobus ont été incendiés dimanche matin à Derio au Pays Basque (nord de l'Espagne) et un jerrican d'essence et des dépliants de l'ETA ont été retrouvés à proximité, a-t-on appris de source policière.

Forts soupçons sur l'ETA. "Sept autobus ont été entièrement brûlés et un autre très abîmé", dans le dépôt de la compagnie de transports Bizkaibus vers 1 heure du matin, a précisé un porte-parole de la police régionale basque. Les dépliants, des feuilles de petit format, évoquent un prisonnier de l'ETA, Ibón Iparagirre, atteint du sida et incarcéré en janvier 2010, suite à une condamnation pour une explosion de voiture devant un commissariat à Ondarroa deux ans plus tôt.

Un mode opératoire connu. Il y a moins d'un an, le 21 août 2014, cinq bus avaient été incendiés déjà à Loiu, tout près de Derio, et leur incendie avait été revendiqué par courriel demandant la libération de prisonniers de l'ETA. L'ETA est tenue pour responsable de la mort d'au moins 829 personnes dans des attentats au nom de sa lutte pour l'indépendance du Pays basque et de la Navarre. Elle a renoncé à la violence en octobre 2011 mais refuse de se dissoudre depuis, comme l'exigent Paris et Madrid.