Hong Kong : un trader soupçonné du meurtre de deux prostituées

  • A
  • A
Hong Kong : un trader soupçonné du meurtre de deux prostituées
@ Reuters
Partagez sur :

Un banquier britannique de 29 ans a été arrêté à Hong Kong dans le cadre d'une enquête sur le meurtre de deux femmes.

Il est soupçonné d'avoir tué deux prostituées chinoises. Un banquier britannique de 29 ans a été arrêté à Hong Kong dans le cadre d'une enquête sur le meurtre de deux femmes. A Londres, le ministère des Affaires étrangères a confirmé qu'un ressortissant britannique avait été arrêté à Hong Kong, mais le Foreign Office n'a pas spécifié les raisons de son arrestation.

Une des prostituées retrouvées dans une valise. Cet homme avait été arrêté à la suite de la découverte, samedi matin, du corps de deux femmes. Les deux victimes ont été découvertes dans un appartement huppé, situé au 31e étage d'une tour de Wan Chai. Un quartier du centre de Hong Kong, haut lieu de la vie nocturne de la ville, où les expatriés vivent nombreux.

D'après la presse locale, il s'agirait de prostituées originaires d'Asie du Sud-Est. L'une des victimes âgée de 25 à 30 ans gisait nue dans le salon et présentait des plaies au cou et aux fesses. Le corps de l'autre, en état de décomposition, avait été enfermé dans une valise.

Les enquêteurs donnent des détails sur la découverte :

Il appelle lui-même la police. L'homme, contre lequel aucune charge n'a été retenue pour l'instant, a lui-même donné l'alerte dans la nuit de vendredi à samedi. Le quotidien hongkongais Apple Daily rapporte toutefois que le suspect aurait pris 2.000 photographies des deux femmes après leur mort.

Une source proche du dossier, ont assuré qu'il travaillait pour la banque Merrill Lynch, filiale de Bank of America. "Nous sommes en contact avec la police locale et sommes prêts à fournir notre assistance consulaire", a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Une affaire exceptionnelle. Ce type d'affaire macabre, survenue au moment où de nombreux habitants fêtaient Halloween, est très inhabituel à Hong Kong, l'une des villes les plus sûres au monde. D'après les chiffres officiels, 14 meurtres ont été commis durant les six premiers mois de l'année dans le territoire sous tutelle chinoise où vivent sept millions de personnes.