Hong Kong : l'appli qui permet de déjouer la censure

  • A
  • A
Hong Kong : l'appli qui permet de déjouer la censure
@ Reuters
Partagez sur :

FireChat fait le bonheur des manifestants de Hong Kong. L'application évite les réseaux de téléphonie en passant par le Bluetooth.

Les Hongkongais qui manifestent contre Pékin s'inquiètent de la censure. Alors pour éviter de voir leurs SMS expurgés, les manifestants pro-démocratie ont dégainé une nouvelle arme sur leur smartphone : FireChat.

Une société fondée par un Français. Cette application permet d'envoyer des messages à courte distance, grâce au Bluetooth, qui utilise des ondes radio. Lancée par une société californienne, dont le fondateur est un Français, FireChat a été téléchargée 100.000 fois lors de la plus grosse journée de manifestation à Hong Kong, dimanche dernier.

>> VOIR AUSSI - Les manifestations de Hong Kong filmées par un drone

Se passer du réseau téléphonique. Jusqu'à présent, Pékin ne semble pas avoir touché au réseau de téléphonie pour compliquer les manifestations. Mais l'affluence lors du rassemblement de protestation a empêché certains utilisateurs d'utiliser leur téléphone, le réseau étant surchargé.

L'application, elle, permet de contacter ses amis dans un rayon d'une dizaine de mètres et donc de se passer du réseau téléphonique. L'entreprise s'est félicitée de cet engouement soudain, en appelant les Hongkongais à la prudence lors des manifestations.

>> LIRE AUSSI - Pourquoi les "parapluies" de Hong Kong se soulèvent contre Pékin