Hong Kong : des libraires portés disparus montrés à la télévision

  • A
  • A
Hong Kong : des libraires portés disparus montrés à la télévision
Les cinq libraires sont liés à un éditeur spécialisé dans les ouvrages critiques envers les membres de la direction du Parti communiste chinois.@ AFP
Partagez sur :

Les cinq libraires sont liés à un éditeur spécialisé dans les ouvrages critiques envers les membres de la direction du Parti communiste chinois.

Quatre des cinq libraires hongkongais portés disparus en octobre sont apparus à la télévision et ont confirmé avoir été arrêtés pour des "ventes de livres illégales". Les cinq, parmi lesquels figurent un Britannique et un Suédois, sont liés à un éditeur spécialisé dans les ouvrages critiques envers les membres de la direction du Parti communiste chinois.

"J'ai beaucoup réfléchi". Quatre d'entre eux, Gui Minhai, Lui Por, Cheung Chi-ping et Lam Wing-kee, sont donc apparus dimanche soir devant les caméras de Phoenix TV et "ont avoué" avoir vendu des livres "non autorisés" via une boutique en ligne. Le premier est présenté par les trois autres comme le principal instigateur de ce commerce illégal. "J'ai beaucoup réfléchi à ce que j'ai fait et je regrette amèrement d'avoir vendu des livres illégalement avec Gui Minhai", dit notamment Lui Por.

Les libertés bafouées? Leur disparition a fait craindre une remise en cause du principe "un pays, deux systèmes" en vigueur depuis la rétrocession de Hong Kong à la Chine, en 1997. Cet épisode a en effet pour toile de fond ce qui est perçu comme une volonté d'intervention de plus en plus énergique de Pékin dans les affaires hongkongaises. En 2014, des dizaines de milliers d'habitants étaient descendus dans la rue pour protester contre les restrictions imposées par Pékin à la prochaine élection du chef du gouvernement local.