Honduras : les discussions s'achèvent sur un constat d'échec

  • A
  • A
Honduras : les discussions s'achèvent sur un constat d'échec
Partagez sur :

La médiation dans la crise que traverse le Honduras semble avoir échoué.

Après deux jours de discussions au Costa Rica, la délégation du président hondurien renversé Manuel Zelaya et celle du gouvernement intérimaire mis sur pied après le coup d'Etat du 28 juin se sont séparées dimanche sur un constat d'échec.

Le chef de l'Etat costaricain, Oscar Arias, qui joue le rôle de médiateur, a demandé trois jours supplémentaires pour élaborer un nouveau compromis et écarter le spectre d'une confrontation armée entre partisans et adversaires du président déchu.

Manuel Zelaya, exilé au Nicaragua, a quant à lui annoncé son intention de rentrer au Honduras le week-end prochain, bien que les autorités intérimaires aient promis de l'arrêter. Les militaires qui ont renversé Manuel Zelaya l'accusent d'avoir violé la Constitution en tentant d'abroger par référendum la limitation des mandats présidentiels. Les deux parties n'ont pas exclu une reprise des discussions, mais le président déchu doute de leur intérêt.