Hollande ordonne l'"intensification" des frappes en Syrie et en Irak

  • A
  • A
Hollande ordonne l'"intensification" des frappes en Syrie et en Irak
@ MICHEL EULER / POOL / AFP
Partagez sur :

Le Conseil de défense de jeudi a aussi été l'occasion de faire le point sur les opérations liées aux attentats du 13 novembre.

Le président François Hollande a ordonné l'"intensification" des frappes contre le groupe État islamique (EI) en Syrie mais aussi en Irak, six jours après les attentats de Paris et de Saint-Denis, a annoncé l'Élysée jeudi soir dans un communiqué. Cette intensification avait été annoncée lundi lors du Congrès à Versailles mais sans mention de l'Irak.

Des "instructions". "François Hollande a donné les instructions nécessaires à l'intensification des opérations militaires en cours pour lutter contre Daech en Syrie comme en Irak", écrit la présidence dans ce communiqué diffusé à l'issue d'un Conseil de défense.

La "protection" des citoyens. En outre, "le conseil a examiné toutes les mesures destinées à renforcer la protection de nos concitoyens sur notre territoire". "Il a évoqué les modalités du traitement diplomatique de la situation en Syrie, en particulier les visites du président de la République à Washington (le 24) et à Moscou (le 26), ainsi que la proposition de résolution du Conseil de sécurité des Nations unies", selon la présidence.

"Le point des opérations". Ce Conseil de défense, réuni jeudi à 17 heures, avait aussi vocation à "faire le point des opérations menées pour appréhender les responsables des attentats du 13 novembre à Paris et leurs complices", selon le communiqué.