Hollande : éventuelles frappes en Syrie sur la base de "la légitime défense"

  • A
  • A
Hollande : éventuelles frappes en Syrie sur la base de "la légitime défense"
@ AFP
Partagez sur :

Les frappes aériennes françaises en Syrie se fonderont sur "le principe de la légitime défense", selon des propos du président rapportés par Stéphane Le Foll. 

François Hollande a invoqué mercredi en Conseil des ministres "le principe de la légitime défense" pour justifier d'éventuelles frappes françaises en Syrie, a rapporté le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll. "Les éventuelles frappes sont liées à une adaptation qui relève du droit à la légitime défense puisque des menaces, en particulier venant de la Syrie et de Daesh concernent directement la sécurité de la France", a affirmé Stéphane Le Foll, rapportant les propos du président. Il a précisé qu'elles se feraient dans le cadre de l'article 51 de la Charte des Nations Unies.

Des frappes "dans les prochaines semaines". Un peu plus tôt dans la journée, la France avait annoncé qu'elle effectuerait ses premières frappes contre l'EI "dans les prochaines semaines", par la voix du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.