Hollande en Asie signe l'ultime grand périple du quinquennat

  • A
  • A
Hollande en Asie signe l'ultime grand périple du quinquennat
Le chef de l'Etat, François Hollande, lors d'une visite aux Emirats arabes unis, en décembre dernier.@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Le chef de l'Etat effectue le dernier grand voyage de son quinquennat, de dimanche à mercredi, à Singapour, en Malaisie et en Indonésie.

François Hollande réalise l'ultime tournée internationale de son quinquennat. Le chef de l'Etat a entamé dimanche une visite à Singapour, où il tiendra un discours sur la situation régionale et internationale lundi, pour ensuite rallier la Malaisie et l'Indonésie. Un déplacement dominé par les enjeux économiques et de défense.

Région "à fort potentiel". En quatre jours, François Hollande enchaînera pas moins d'une quarantaine de discours, cérémonies protocolaires, entretiens, tables rondes et autres forums. De nombreux dirigeants d'entreprise, des PME pour la plupart, ainsi que le secrétaire d'Etat à l'Industrie Christophe Sirugue seront du voyage pour marquer l'intérêt que la France porte à cette région "à fort potentiel", selon l'Elysée. La croissance économique moyenne en Asie du Sud-Est s'élève à 5% tandis que les exportations françaises ont plus que doublé en dix ans pour atteindre 14,7 milliards d'euros en 2016.

Un périple avec Le Drian. A Singapour, où le président français est attendu dimanche après-midi (heure locale) pour une visite d'un peu plus de 24 heures, un Forum réunira 170 entreprises innovantes sur les 700 entreprises françaises présentes dans la cité-Etat. Autre enjeu central de cette tournée : la défense, comme en témoignera la présence du ministre en charge, Jean-Yves Le Drian, au côté de François Hollande tout au long du périple et tout particulièrement à Kuala Lumpur. La Malaisie s'intéresse en effet de près au Rafale, fleuron français de l'aviation de combat.

Une trentaine de contrats attendus. Si les derniers déplacements à Singapour et en Malaisie d'un chef d'Etat français, en l'occurrence Jacques Chirac, remontaient à 2004 et 2003, il faut remonter bien plus loin encore dans les annales pour l'Indonésie, à savoir François Mitterrand en 1986. Une trentaine de contrats et d'accords de coopération devraient y être conclus, dans des domaines aussi divers que le partenariat maritime, le soutien aux complexes touristiques, l'immobilier ou le développement durable.

Touche glamour avec Deneuve. Et s'il doit être question du sort du Français Serge Atlaoui, condamné à la peine capitale et toujours dans le couloir de la mort d'une geôle indonésienne, ce sera "dans la plus grande discrétion", selon l'entourage du chef de l'Etat. La touche glamour sera apportée mercredi à Jakarta par un défilé de couture franco-indonésien en présence de Catherine Deneuve.

Quant à la présidentielle, elle sera dans tous les esprits avec Jean-Yves Le Drian et le secrétaire d'Etat au Développement, Jean-Marie Le Guen, tous deux désormais macronistes déclarés.