Hollande confirme la livraison d'armes à des "rebelles syriens"

  • A
  • A
Hollande confirme la livraison d'armes à des "rebelles syriens"
@ Reuters
Partagez sur :

Le président français a expliqué que la France "ne pouvait pas laisser les seuls Syriens, qui préparaient la démocratie (...), être sans armes".

En déplacement à La Réunion, François Hollande a confirmé jeudi la livraison d'armes par la France à des "rebelles syriens" pris "en tenaille" entre le régime de Bachar al-Assad et l'Etat islamique. Ces livraisons sont intervenues "il y a plusieurs mois, quand des rebelles syriens faisaient face à la fois aux armées du dictateur Bachar al-Assad et au comportement de ce groupe terroriste, l'Etat islamique", a déclaré le chef de l'Etat. "On ne pouvait pas laisser les seuls Syriens, qui préparaient la démocratie (...), être sans armes", a-t-il fait valoir devant la presse, sur l'aéroport de Pierrefonds, à Saint-Pierre.

>> A LIRE AUSSI - Syrie : l'EI a tué plus de 700 membres d'une tribu en deux semaines

Dans son interview de rentrée accordée mercredi au Monde, le président français avait déjà évoqué cette décision, qu’il a prise "conformément" à ses "engagements" et "aux règles de l'Union européenne". "Aujourd'hui encore, c'est terrible ce qui se passe en Syrie", a-t-il poursuivi, avec "d'un côté, l'Etat de Bachar al-Assad qui continue de pilonner et de massacrer, (de l'autre) l'Etat islamique et, au milieu, celles et ceux qui étaient supposés préparer l'avenir et qui sont pris en tenaille". "Donc nous ne devons pas relâcher le soutien que nous avions accordé à ces rebelles qui sont les seuls à participer à l'esprit démocratique", a enchaîné François Hollande.

>> A LIRE AUSSI - La France va livrer des armes aux Kurdes en Irak