Hillary Clinton veut être présidente "pour chacune des petites filles américaines"

  • A
  • A
Partagez sur :

Pour son ancienne directrice de cabinet, Hillary Clinton porte les espoirs des femmes du monde entier.

"Nous allons peut-être enfin crever ce plafond de verre". Invitée de la matinale d'Europe 1 mardi, Melanne Verveer, l'ancienne directrice de cabinet de Hillary Clinton à la Maison-Blanche se dit "prudemment optimiste" sur les chances de voir son amie devenir la première femme présidente des États-Unis.

"Pour chacune des petites filles américaines". "Jusqu'à présent, les sondages sont de notre côté mais il faut attendre les derniers résultats pour en être certains", souffle-t-elle. L'écart entre Donald Trump et Hillary Clinton s'amincit pourtant, à quelques heures seulement du scrutin. Mais pour Melanne Verveer, les "nombreuses attaques" contre la candidate démocrate et les "théories de la conspiration" n'auront pas d'influence durable, une fois la campagne close. Car pour l'ancienne collaboratrice de Hillary Clinton, l'enjeu de cette élection est plus fort que les bassesses échangées. "Hillary Clinton a dit qu’elle voulait être présidente des États-Unis pour chacune des petites filles américaines", s'enthousiasme Melanne Verveer. "Et si on parvient à crever ce plafond de verre, je pense qu’on aura le sentiment du travail bien fait, en dépit des coups bas donnés pendant cette campagne".

"Si elle gagne, les femmes gagnent aussi". Pour Melanne Verveer, désormais présidente de Vital Voices Global Partnership, une ONG qui promeut les femmes dirigeantes dans des pays en développement, les femmes attendent avec impatience de voir Hillary Clinton dans le bureau ovale. "Ce matin, je regardais mes e-mails. Des femmes m’ont écrit du monde entier pour me dire 'on prie pour elle', 'on allume des bougies pour elle'", assure-t-elle. "Elles m’écrivent pour me dire 'si elle gagne, c’est nous qui gagnons aussi'".