Helmut Kohl, une vision de la construction européenne

  • A
  • A
Partagez sur :

L'ancien chancelier allemand avait donné sa vision de la construction européenne lors d'une rencontre avec Jacques Chirac en décembre 1996.

ARCHIVES EUROPE 1

Il voulait construire une Europe irréversible. L'ancien chancelier allemand, Helmut Kohl, est décédé à l'âge de 87 ans vendredi. En visite à Périgueux avec Jacques Chirac le 1er décembre 1996, il donnait sa vision de l'Europe. "Si nous voulons construire la maison Europe maintenant, et de façon irréversible, ce qui importe c'est que la France et l'Allemagne y contribuent", expliquait celui qui a été chancelier allemand de 1882 à 1998. "C'est une grande joie pour moi de parcourir ce chemin avec toi", avait-il dit à Jacques Chirac.

Ouvrier de la construction européenne. Durant les seize années qu'il a passé au pouvoir, Helmut Kohl a largement œuvré à pacifier les relations franco-allemande et à expliquer l'importance de la construction européenne, avec François Mitterrand, président français de 1981 à 1995, puis avec Jacques Chirac.

Le 22 septembre 1984, un cliché du chancelier allemand et du président français avait notamment marqué l'Histoire. Le cliché des deux hommes se tenant par la main sur l'ancien champ de bataille de Verdun pour le 70e anniversaire du déclenchement de la Première guerre mondiale était instantanément devenu un symbole d'une Europe pacifiée.