Helmut Kohl attaque l'auteur d'un livre qui le fait passer pour un idiot

  • A
  • A
Helmut Kohl attaque l'auteur d'un livre qui le fait passer pour un idiot
L'auteur de la biographie non autorisée de Helmut Kohl, Heribert Schwan. @ ODD ANDERSEN / AFP
Partagez sur :

L'ancien chancelier allemand réclame 5 millions d'euros à l'auteur, pour "dommage et intérêts".

Il se serait bien passé de cette biographie. L'ancien chancelier Helmut Kohl réclame cinq millions d'euros à l'auteur d'une biographie non autorisée, après un an et demi de bataille judiciaire autour de ce livre à scandale, a indiqué mercredi la justice allemande. L'audience se tiendra jeudi devant un tribunal de Cologne et porte entre autres choses sur une demande de dommages-intérêts, a précisé une porte-parole de la juridiction, confirmant une information du quotidien Bild.

"Madame Merkel ne savait même pas manger avec un couteau". L'affaire remonte à l'automne 2014, avec la parution de l'ouvrage à succès Héritage : les procès verbaux Helmut Kohl, des journalistes Heribert Schwan et Tilman Jens, qui avait suscité un débat sur le véritable visage du père de la Réunification. Tiré de 600 heures d'entretiens (entre mars 2001 et octobre 2002) accordés à Heribert Schwan, choisi par Helmut Kohl pour rédiger avec lui ses mémoires - un projet qui sera interrompu en 2009 -, le livre distille les phrases acerbes sur le monde politique allemand et révèle un personnage cassant voire aigri. "Madame Merkel ne savait même pas manger avec un couteau et une fourchette", assure par exemple l'ex-dirigeant en évoquant les débuts politiques de l'actuelle chancelière, qu'il avait repérée et qu'il surnommait ouvertement "la gamine".

Abus de confiance.Helmut Kohl a obtenu par deux fois du tribunal de Cologne, en novembre 2014 puis en appel en mai 2015, l'interdiction de faire paraître ces citations. La Cour fédérale de Karlruhe lui a ensuite accordé, en juillet dernier, le droit de récupérer les bandes des entretiens avec Heribert Schwan. Les cinq millions d'euros réclamés, un montant inédit dans des litiges de ce type en Allemagne, reflètent la "dimension historique" de "l'abus de confiance" infligé à cet "homme d'Etat de longue date", affirment selon Bild les avocats de Helmut Kohl.