Havel, icône de la "Révolution de Velours"

  • A
  • A
Havel, icône de la "Révolution de Velours"
@ REUTERS
Partagez sur :

VIDEO - L’ancien président tchécoslovaque restera le héros qui a mis fin au régime communiste.

Dramaturge et dissident, Vaclav Havel a été au centre de la "Révolution de velours". Europe1.fr revient en images sur ce mouvement d’étudiants violemment réprimé par les forces de l’ordre et qui l’a propulsé jusqu’au pouvoir.

Le 17 novembre 1989. Le mouvement d'étudiant a été l'étincelle qui embrasa un vaste mouvement populaire. Le dramaturge Vaclav Havel fut porté par ses pairs de la dissidence anti-communiste et une population à la recherche d'un chef de file. Plébiscité par les foules qui se rassemblaient chaque soir pendant une semaine dans le centre de Prague, Vaclav Havel a négocié avec les responsables communistes le passage en douceur du pouvoir aux mains d'un gouvernement démocratique.

Retour sur une semaine de "Révolution de velours" :

Le 28 novembre 1989. Il a été en concurrence avec Alexander Dubcek, l'ex-leader communiste du "Printemps de Prague" de 1968, pour remplacer au Château de Prague le dernier chef d'Etat communiste Gustav Husak.

Son interview à un mois de son élection :

Le 29 décembre 1989. Vaclav Havel a été élu à la présidence de la République par les députés communistes du Parlement fédéral, à l'issue d'un mois et demi de "révolution" sans effusion de sang ni bris de vitrine. Et ce, alors que quelques mois auparavant il séjournait encore en prison.

La foule l'acclame :