Harvey offre un sursis inespéré à un condamné à mort au Texas

  • A
  • A
Harvey offre un sursis inespéré à un condamné à mort au Texas
Juan Castillo bénéficie d'un sursis de trois mois.@ PAUL BUCK / AFP
Partagez sur :

Alors qu'il devait être exécuté le 7 septembre, Juan Castillo, condamné pour meurtre, a vu sa sentence repoussée à décembre grâce aux inondations.

S'il a fait au moins une dizaine de morts en ravageant le Texas, l'ouragan Harvey aura en même temps permis de rallonger de quelques mois la durée de vie d'un condamné à la peine capitale, qui ne sera pas exécuté la semaine prochaine.

Report à décembre. Il était prévu que Juan Castillo reçoive une injection létale jeudi 7 septembre, mais un juge a pris mercredi une ordonnance repoussant l'exécution au 14 décembre en raison de la catastrophe climatique. Plusieurs des avocats du prisonnier résident en effet dans le comté texan de Harris, actuellement en proie à des inondations d'ampleur historique. Prenant acte de cette situation, le bureau du procureur de Bexar, un autre comté incluant la ville de San Antonio, a de lui-même demandé ce report.

Condamné pour meurtre. Le magistrat Jefferson Moore a répondu favorablement à la demande, offrant trois mois de réclusion supplémentaire au détenu, qui a déjà passé plus d'une décennie derrière les barreaux. Juan Castillo avait été reconnu coupable d'avoir dévalisé et tué par balle en décembre 2003 un jeune rappeur de la région, Tommy Garcia. Le Texas est l'État américain qui a procédé au plus grand nombre d'exécutions depuis 40 ans.