Harry reprend du service en Afghanistan

  • A
  • A
Harry reprend du service en Afghanistan
Le prince a rejoint la plus grande base britannique d'Afghanistan, Camp Bastion.@ Reuters
Partagez sur :

Le prince, au cœur d'un récent scandale, a été envoyé pour une deuxième mission militaire.

Le mois dernier, il avait défrayé la chronique en apparaissant nu sur des photos prises à Las Vegas. Le prince Harry fait à nouveau la Une des médias vendredi mais dans un tout autre accoutrement. Le numéro trois dans l'ordre de succession au trône britannique a revêtu le treillis militaire à l'occasion de son déploiement en Afghanistan pour une deuxième mission militaire.

"Le prince Harry, connu sous le nom de 'capitaine Wales', est arrivé aujourd'hui à Camp Bastion, dans la province du Helmand (sud de l'Afghanistan), pour commencer une mission temporaire en tant que pilote d'Apache (hélicoptère de combat)", a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué.

Cette mission, d'une durée de quatre mois, est la deuxième dans ce pays pour le prince Harry, qui fêtera ses 28 ans la semaine prochaine. Son précédent déploiement, entamé en décembre 2007, avait été soigneusement tenu secret jusqu'à ce que la presse étrangère ne le révèle. Ce qui avait abouti au rapatriement immédiat du prince, pour des raisons de sécurité, au bout de dix semaines, en mars 2008.

Il a son brevet de pilote

prince harry 930

© Reuters

Cette fois, les autorités britanniques ont décidé de rendre publique la présence en Afghanistan de Harry, qui a obtenu en février son brevet de pilote d'hélicoptère de combat Apache. "Comme pour tous les déploiements opérationnels, celui du capitaine Wales a été planifié de longue date et la menace à son encontre ou à l'encontre de son entourage a été parfaitement prise en considération", assure le ministère.

Harry sera donc déployé dans la plus grande base britannique d'Afghanistan, Camp Bastion, dans une province à forte implantation talibane du sud de l'Afghanistan.

"Il travaillera dans le cadre du groupe d'aviation conjoint qui fournit un soutien en hélicoptères à la force internationale sous commandement de l'Otan (Isaf) et aux forces afghanes", précise le ministère, précisant que "son escadron jouera un rôle de surveillance, de dissuasion et si nécessaire, de combat et d'escorte pour d'autres appareils aériens".

Une partie de "strip-billard"

24.08 The Sun Prince Harry

© Capture écran

Ce déploiement survient donc un peu plus de quinze jours après la diffusion sur Internet de photos qui ont fait le tour du monde. Elles montrent le prince dénudé, pris sur le vif lors d'une partie de "strip-billard" en présence de jeunes femmes dans un hôtel de Las Vegas où il était en vacances.

>>> A lire : Ils se déshabillent tous pour Harry

Le tabloïd The Sun est le seul quotidien britannique à avoir publié ces clichés, malgré une demande contraire de la maison royale. Ces photos avaient relancé, outre-Manche, les questions sur la maturité de ce prince à la réputation d'enfant terrible, aussi turbulent et fêtard que son frère aîné William, marié avec Kate, paraît posé.

Mais ses frasques ne semblent pas entamer la popularité de ce jeune homme roux, qui outre sa carrière dans l'armée, a aussi montré qu'il était capable d'être un ambassadeur précieux pour la royauté : il s'était attiré un franc succès lors de sa tournée en solo dans les Caraïbes à l'occasion du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

Apprécié pour son naturel et sa décontraction, il avait également représenté sa grand-mère à la cérémonie de clôture des jeux Olympiques. Et début septembre, il a fait sa première apparition publique depuis les fameuses photos à une soirée de charité en faveur des enfants malades.