Harcèlement sexuel : Fox News renonce à son présentateur vedette

  • A
  • A
Harcèlement sexuel : Fox News renonce à son présentateur vedette
Les cinq plaignantes travaillaient dans l'équipe de Bill O'Reilly, ou alors travaillaient pour d'autres émissions de Fox News. @ ILYA S. SAVENOK / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Bill O'Reilly, accusé de harcèlement sexuel, était la valeur sûre de la chaîne conservatrice depuis de longues années. 

Fox News a renoncé mercredi à son présentateur vedette, Bill O'Reilly, accusé de harcèlement sexuel. La famille Murdoch, qui détient la chaîne de télévision américaine, a visiblement craint d'écorner son image et de perdre des annonceurs.

Bill O'Reilly et son émission quotidienne à 20 heures, le "O'Reilly factor", était pourtant la valeur sûre de cette chaîne créée en 1996, et qui n'a cessé de progresser avec la montée des valeurs conservatrices et de Donald Trump. O'Reilly l'avait interviewé plusieurs fois et passait pour son ami.

13 millions de dollars à cinq femmes moyennant leur silence. Son émission, lancée dès 1996, battait depuis des années des records d'audience, avec 3,98 millions de téléspectateurs en moyenne au premier trimestre 2017. Le présentateur rapportait ainsi à la maison mère, 21st Century Fox, des millions de recettes publicitaires - 297 millions entre janvier 2015 et septembre 2016, selon les chiffres de Kantar Media. 

Mais malgré les nouveaux succès enregistrés depuis l'élection de Donald Trump en novembre, les choses ont tourné au vinaigre début avril : le New York Times a alors révélé que O'Reilly et Fox avaient versé quelque 13 millions de dollars à cinq femmes moyennant leur silence et leur renoncement à des poursuites contre lui pour harcèlement sexuel.

Pas la première affaire pour la chaîne. La chaîne avait déjà été éclaboussée par un scandale de harcèlement sexuel et s'était engagée à changer de culture. Son ancien PDG et fondateur Roger Ailes avait été acculé à la démission en juillet 2016, après avoir lui aussi été accusé de harcèlement sexuel par une ancienne présentatrice, Gretchen Carlson.

Fox, qui devait tenir un conseil d'administration jeudi, n'a pas précisé quel montant pourrait lui être versé ni qui le remplacerait sur le créneau-clé du 20 heures. Bill O'Reilly avait signé récemment un nouveau contrat pluriannuel avec Fox, d'une valeur de plus de 20 millions de dollars par an.