Haïti : le choléra atteint Port-au-Prince

  • A
  • A
Haïti : le choléra atteint Port-au-Prince
@ MAXPPP
Partagez sur :

L’épidémie se propage, et touche désormais la capitale. La maladie a fait plus de 250 morts.

L’épidémie de choléra, qui s’est déclarée en Haïti il y a quelques jours, continue d’avancer. Elle a maintenant fait plus de 253 victimes, et a atteint Port-au-Prince.

La capitale touchée

Le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU a détecté dimanche cinq cas de choléra dans la capitale du pays. Il se veut toutefois rassurant. "Sur les cinq cas confirmés de choléra à Port-au-Prince, quatre se sont avérés être des personnes originaires de l'Artibonite (nord) et une du département Centre", explique un responsable de l’organisation. "L'identification de ces cinq cas dans la capitale, bien qu'inquiétante, démontre que le système de surveillance de l'épidémie fonctionne".

Des craintes dans les hôpitaux

Dieula Louissaint, un des directeurs régionaux de la santé du pays, reste très pessimiste sur les conditions de soins. Il redoute ainsi une épidémie dans les hôpitaux. "Nous ne pouvons pas continuer à traiter le choléra dans une structure où nous accueillons d'autres types de malade", explique-t-il. "Il nous faut des centres de soins spécifique". 3.000 personnes, atteintes du choléra, sont actuellement hospitalisées.

La frontière avec la République dominicaine est également surveillée de près. Aucun ca n’a été détecté dans ce pays voisin, mais le gouvernement haïtien a "mobilisé un plan d'urgence dans la zone frontière tout en laissant les frontières ouvertes".

Une conséquence du séisme

Le choléra avait été éradiqué de Haïti il y a un siècle. La maladie avait refait son apparition dans le nord la semaine dernière, en raison de la mauvaise qualité de l'eau potable. La plupart des installations avaient été détruites lors du séisme meurtrier, il y a 10 mois. La propagation est d’autant plus facilitée que les conditions de vie de la population restent extrêmement précaires.