Guillaume Klossa : "Que les 30% d'Européens totalement convaincus se bougent"

  • A
  • A
Partagez sur :

Il a l'Europe chevillée au corps. Guillaume Klossa lance un grand appel pour que les citoyens européens se mobilisent pour l'Union.

Dans le Journal du dimanche et dans la presse de 12 pays européens, un appel lancé par Guillaume Klossa et signé par des dizaines de personnalités invite à réinventer l'Union après le Brexit. Le fondateur du think tank EuropaNova était l'invité de C'est arrivé demain, dimanche. 

"Il n'est jamais trop tard pour relancer l'Union Européenne. Le référendum britannique a eu le mérite de permettre de tirer des enseignements". Parmi ces apprentissages, celui d'une "Europe déconnectée de ces citoyens", alors que paradoxalement les traités "permettent de faire beaucoup de choses". Son message va donc dans le sens d'une Europe relancée qui s'appuierait sur le potentiel des traités, "sans attendre".

"On attend davantage". Si l'appel montre l'étendue de ce que l'on peut faire, il montre en creux tout ce qui n'a pas été fait. Guillame Klossa refuse un si sombre tableau : "l'Europe a permis en 50 ans des choses que nous n'avions jamais réussies : unir un demi milliard d'Européens avec un socle de valeurs, interdire la peine de mort, réduire les inégalités. Maintenant, on attend davantage. "

Avancer "sans nouveau traité". Guillaume Klossa propose ainsi six initiatives qui doivent permettre à court, moyen et long terme de changer le quotidien des Européens sans nouveau traité ni grand débat. Par exemples, développer une éducation civique commune, créer un Erasmus des collégiens, voter pour le président de la Commission européenne, développer une nouvelle politique industrielle. Selon lui, les citoyens, les intellectuels, les entrepreneurs, la société civile et les politiques doivent avancer ensemble pour faire pression sur les chefs d'Etat "qui ne se parlent pas et ont chacun leur feuille de route nationale à gérer. Que les 30% d'Européens totalement convaincus se bougent !"