Guatemala : un nouveau président remplace Otto Perez emprisonné

  • A
  • A
Guatemala : un nouveau président remplace Otto Perez emprisonné
@ RODRIGO ARANGUA / AFP
Partagez sur :

Alejandro Maldonado assumera la présidence du pays jusqu'en janvier 2016. 

Alejandro Maldonado a assumé jeudi la présidence du Guatemala, jusqu'à janvier, au lendemain de la démission d'Otto Pérez, placé en détention provisoire sur des soupçons de corruption, dans un climat de liesse populaire à trois jours des élections. Otto Pérez n'était pas candidat, la Constitution n'autorisant qu'un seul mandat.

En détention dans un centre militaire. Un juge guatémaltèque a en effet émis un ordre de détention provisoire contre l'ex-président du Guatemala Otto Pérez, qui a été contraint jeudi à la démission à la suite d'accusations de corruption. Le juge Miguel Angel Galvez a demandé que l'ex-président Perez soit placé en détention dans le centre militaire de Matamoros, dans le centre de la capitale Guatemala, pour éviter qu'il ne s'échappe.

Fraude douanière. Entré en fonctions en janvier 2012, Otto Perez s'était engagé durant la campagne électorale à lutter contre la criminalité et la corruption. Trois ans plus tard, plusieurs accusations visent le chef de l'Etat, ancien général âgé de 64 ans, dont celles d'association illicite et de fraude au sein des douanes. Pour les procureurs, il est fort probable qu'Otto Perez ait joué un rôle dans l'affaire "La Linea", réseau de fraude douanière en vertu duquel certains importateurs évitaient de payer des droits de douane en échange de pots-de-vin.