Groenland : victoire historique des indépendantistes

  • A
  • A
Groenland : victoire historique des indépendantistes
Partagez sur :

Le parti indépendantiste d'extrême gauche Inuit Ataqatigiit (IA) a remporté mercredi une large victoire historique aux élections législatives du Groenland, détrônant les sociaux-démocrates du Siumut au pouvoir depuis 30 ans.

La victoire est sans appel pour le parti indépendantiste d'extrême gauche Inuit Ataqatigiit (IA). L'IA (Communauté inuit), principal parti d'opposition, a recueilli 43,7% des voix, devenant le premier parti du Landsting, le parlement local, de ce territoire semi-autonome danois dans l'Atlantique-Nord.

Les sociaux-démocrates du Siumut au pouvoir depuis 30 ans enregistrent pour leur part leur plus lourde défaite depuis 1979 lors de l'instauration du régime d'autonomie interne de l'île, dont ils ont été les artisans.

Le grand vainqueur de ce scrutin, IA, rafle ainsi 14 sièges sur les 31 du parlement local, suivi de Siumut 9, des Démocrats 4, d'Atassut 3 et du petit parti Katusseqatigiit Partiiat 1. Le président d'IA, Kuupik Kleist, s'est félicité de cette victoire: "le Groenland méritait cela", a-t-il déclaré exprimant "l'espoir" qu'avec "l'aide de tous on conduira ce pays vers l'avant, vers une nouvelle ère".

Ces élections anticipées avaient été convoquées par le Premier ministre sortant qui espérait "profiter" du grand enthousiasme des Groenlandais pour le régime d'autonomie élargie qu'il avait négocié durement avec le Danemark, et qui entre en vigueur le 21 juin. Ce statut, qui ouvre la voie à l'indépendance de ce territoire, avait été approuvé par plus de 75% des voix lors d'un référendum en novembre dernier.