Grippe A : pas de baisers pour la statue de Gérone

  • A
  • A
Grippe A : pas de baisers pour la statue de Gérone
Partagez sur :

Embrasser cette statue médiévale était pourtant une étape incontournable pour les touristes de passage dans cette ville espagnole.

C’était jusque là un passage obligé : chaque habitant qui s’apprêtait à partir en voyage ou chaque touriste en escapade devait embrasser le derrière de la "Lleona", une statue médiévale qui représente une lionne agrippée en haut d’une colonne, pour que la chance lui sourie. Mais grippe A oblige, les autorités de Gérone, une ville située au Nord-Est de l’Espagne, ont décidé de "suspendre" cette tradition.

Le conseil municipal de Gérone conseille désormais aux guides touristiques de faire embrasser les fesses de l’animal "à distance" pour ne pas amplifier l’épidémie de grippe A. L’escalier qui conduisait à la statue de la Lleona doit par ailleurs être démonté dans les jours à venir.

Une décision "ridicule", selon certains touristes, "excessive" pour d’autres. Un vendeur ambulant interrogé par Europa Press précise, de son côté, que les touristes risquent de vouloir encore monter vers la statue, même sans escalier, au risque de se rompre le cou.

Reste que l’épidémie de grippe A est particulièrement sévère en Espagne. Cette semaine, trois nouveaux décès ont été annoncés, ce qui porte à 20 au total le nombre de morts liées à la maladie dans ce pays. Le premier ministre José Luis Zapatero a annoncé un plan d’urgence de 300 millions d’euros pour lutter contre l’épidémie.