Grippe A : les Iraniens privés de pèlerinage

  • A
  • A
Grippe A : les Iraniens privés de pèlerinage
Partagez sur :

L'Iran interdit à ses ressortissants d'effectuer le pèlerinage musulman en Arabie saoudite durant le ramadan afin d’éviter la propagation de la grippe A.

"Il est interdit aux Iraniens de se rendre dans des lieux saints comme l'Arabie saoudite durant le mois de jeûne du ramadan", a déclaré le vice-ministre de la Santé à la télévision nationale. Le plus grand pays de la péninsule arabique est une destination prisée des pèlerins. Et le « petit » pèlerinage (l’umra) est la plupart du temps effectué pendant le ramadan, qui débute cette année en août. Ce qui explique la prudence des autorités iraniennes.

Environ trois millions de musulmans, de 160 pays différents, se rendent tous les ans en pèlerinage à La Mecque. Le nombre d'Iraniens contaminés par le H1N1 s'élevait à 144 au moins à la fin du mois de juin. "On identifie en moyenne chaque jour trois personnes touchées par la maladie", a déclaré un autre responsable du ministère de la Santé.

En juin, les autorités saoudiennes avaient déjà recommandé aux musulmans âgés, malades ou fragiles de reporter les pèlerinages à La Mecque.