Greenpeace immerge des pierres au large de la Suède

  • A
  • A
Greenpeace immerge des pierres au large de la Suède
Partagez sur :

L'organisation écologiste veut empêcher la pêche au chalut dans les zones protégées de Flauden et Lilla Middelgrund.

Pour gêner les chaluts traînés par les pêcheurs, Greenpeace entend jeter au large de la Suède 180 blocs de pierre pesant "pour la plupart de deux à trois tonnes". L'organisation écologiste reproche en effet à ces bâtiments d'abîmer les fonds marins de ces zones classées Natura 2000 que sont Flauden (104 km2) et Lilla Middelgrund (179 km2), situées à une vingtaine de kilomètres au large du port de Varberg, sur la côte sud-ouest de la Suède.

Cette opération n'aura "aucune conséquence négative sur l'environnement", a assuré le porte-parole de Greenpeace pour cette opération, Staffan Danielsson. "Nous allons immerger les pierres de façon stratégique", a-t-il expliqué, relevant au passage qu'il y avait déjà des pierres disposées naturellement au fond de la mer.

Le ministre suédois de l'Agriculture et de la pêche, Eskil Erlandsson, a accusé Greenpeace de torpiller un projet d'accord avec le Danemark sur l'interdiction de la pêche au cabillaud dans les eaux du Kattegat, où il est très menacé. Staffan Danielsson a réagi en estimant que le gouvernement suédois prenait "le cabillaud en otage". "Dans le Kattegat, les réserves de cabillaud sont déjà presque épuisées et il y a d'autres choses à protéger dans ces fonds marins, la biodiversité, des bancs de sable, des coraux, des forêts d'algues", a-t-il ajouté.