Grèce : un gouvernement sans politiques ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Le chef de l'Etat grec a proposé lundi la formation d'un gouvernement de personnalités non politiques, après l'échec des négociations avec les principaux partis. Les consultations pour tenter de sortir de la crise politique doivent se poursuivre mardi. Le président grec a d'ailleurs convié tous les partis, à l'exception de l'extrême-droite de l'Aube dorée à 11 heures.

La Coalition de la gauche radicale (Syrisa) avait refusé lundi de se joindre aux discussions, bloquant de fait la formation éventuelle d'un gouvernement d'union nationale. Son porte-parole a néanmoins assuré que Syrisa participera bien aux négociations mardi. Le dirigeant socialiste du Pasok, Evangelos Venizelos, a indiqué de son côté qu'il n'était "pas optimiste" sur les chances de former un gouvernement d'union mais estimé qu'il était du devoir de tous les partis d'y travailler.

De son côté, le chef du Dimar s'est dit "opposé" à un cabinet de technocrates, mais accepte encore de discuter.