Le parlement grec a décidé vendredi l'ouverture d'une commission d'enquête sur le rôle joué par l'ex-ministre des Finances Georges Papaconstantinou dans la gestion de la "liste Lagarde", un fichier de personnes soupçonnées d'évasion fiscale.

Après un long débat, les députés ont voté dans la nuit de jeudi à vendredi en faveur d'une enquête parlementaire pour déterminer si Georges Papaconstantinou a ou non supprimé de cette liste les noms de membres de sa famille. Elle pourrait déboucher sur des poursuites pénales pour "falsification de document" et "manquement au devoir".

Le parlement a rejeté un élargissement de la saisine de la commission d'enquête au rôle joué par le successeur de Georges Papaconstantinou au ministère des Finances et actuel chef des socialistes Evangélos Vénizélo, et à celui de deux anciens Premiers ministre Georges Papandréou et Lucas Papademos.