Grande-Bretagne : le prince Philip, époux de la reine, prendra sa retraite à l'automne

  • A
  • A
Grande-Bretagne : le prince Philip, époux de la reine, prendra sa retraite à l'automne
Le prince tiendra tous les engagements pris jusqu'au mois d'août, mais n'en prendra plus au-delà.@ TOBY MELVILLE / POOL / AFP
Partagez sur :

La reine approuve entièrement la décision de son époux, précise le communiqué du palais.

Le prince Philip, qui doit fêter ses 96 ans en juin, a décidé de prendre sa retraite en automne, a annoncé Buckingham jeudi. 

Soutien de la reine. "Son Altesse Royale le duc d'Édimbourg a décidé de ne plus honorer d'engagements publics à partir de l'automne de cette année", a annoncé le palais dans un communiqué, ajoutant que le prince Philip avait "le soutien entier" de la reine, elle-même âgée de 91 ans. "Sa Majesté va continuer à honorer le programme complet de ses engagements officiels avec le soutien d'autres membres de la famille royale", a ajouté Buckingham Palace en mettant ainsi fin à une nuit et une matinée de suspense et d'interrogations.



Réunion très inhabituelle. Quelques heures plus tôt, une source bien informée auprès du Palais avait assuré qu'il n'y avait "pas de raison de s'alarmer" pour la santé de la reine Elisabeth II ou de son époux, alors que les spéculations allaient bon train suite à un article publié dans la nuit par le tabloïd The Daily Mail. Celui-ci faisait état d'une réunion d'urgence "très inhabituelle" de l'ensemble du personnel du Palais, "avec des rumeurs d'une annonce imminente concernant la reine ou le duc d'Édimbourg". Une formulation qui a laissé craindre le pire.

La reine et le prince en bonne santé. Cet hiver, la reine et le prince Philip avaient dû renoncer à plusieurs événements autour de Noël en raison d'un gros rhume. Mais ils sont tous deux apparus en bonne santé mercredi lorsque le duc d'Édimbourg a inauguré une plaque dans un stade de cricket, alors que la monarque a reçu la Première ministre Theresa May venue l'informer de la dissolution du Parlement, qui sera renouvelé lors des législatives du 8 juin. Theresa May a exprimé jeudi "sa plus profonde gratitude et ses voeux au prince Philp", saluant ses engagements en faveur de nombreuses associations caritatives.



De son côté, le leader du parti Travailliste, Jeremy Corbyn, a voulu "rendre hommage au prince Philip" et lui "adresser ses remerciements", à la suite de cette décision. "Il a consacré sa vie à soutenir la reine et notre pays avec un sens très clair du devoir", indique-t-il dans un communiqué.