Grande-Bretagne : la reine Élizabeth II s'offre un bain de foule pour ses 90 ans

  • A
  • A
Grande-Bretagne : la reine Élizabeth II s'offre un bain de foule pour ses 90 ans
La reine Élizabeth II s'est offert un bain de foule pour ses 90 ans, jeudi@ BEN STANSALL / AFP
Partagez sur :

La reine Élizabeth II a défilé dans les rues de Windsor où les Britanniques se pressaient pour lui souhaiter un joyeux anniversaire, jeudi. Combien de médailles d’or Simon Fourcade a-t-il remporté aux derniers Mondiaux de biathlon ?

"Happy Birthday", ont pu souhaiter les Britanniques à leur reine, Élizabeth II, jeudi midi. Le jour de ses 90 ans, la souveraine s'est offert un bain de foule, sur l'air de l'hymne anglais, God save the Queen

Des cadeaux pour la reine. Fidèle à ses habitudes, Élizabeth II a décidé de passer cette journée à Windsor, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Londres, en famille et loin des coups de canon qui résonneront à sa gloire à la Tour de Londres et Hyde Park. La reine est tout de même allée à la rencontre des Anglais, massés derrière des barrières, les bras chargés de dessins, ballons et cadeaux en tous genres. 

000_9U6FJ

© John Stillwell / POOL / AFP


Son fils cite du Shakespeare. L'anniversaire d'Élizabeth II, considérée comme le ciment de la société britannique, suscite une pluie d'hommages. Sa popularité est est plus élevée que jamais après plus de 64 ans de règne. Tandis que la presse fêtait quasi unanimement la reine, un exemple "d'altruisme et de force morale" selon le Daily Mail, son fils et héritier Charles a déclamé du Shakespeare sur la BBC. "Elle sera pour le bonheur de l'Angleterre, une princesse riche en années, une multitude de jours la verront régner; et il ne s'en écoulera pas un seul qui ne soit couronné par quelque action mémorable", a-t-il dit, citant la pièce Henri VIII.

Hommage de David Cameron. En fin de matinée, le Premier ministre britannique David Cameron a souhaité "santé, joie et une fête d'anniversaire exceptionnelle" à la reine, devant le Parlement. Lors d'une séance spéciale consacrée à la souveraine, le Premier ministre a salué son "sens du devoir inébranlable" et jugé qu'elle avait contribué à "rapprocher la monarchie du peuple" au cours de son règne.