Grande-Bretagne : la garde-robe de la reine exposée au palais de Buckingham

  • A
  • A
Grande-Bretagne : la garde-robe de la reine exposée au palais de Buckingham
L'exposition, qui va débuter samedi, va présenter 150 tenues de la reine d'Angleterre.@ JUSTIN TALLIS / AFP
Partagez sur :

Cette exposition, qui commence samedi, présente le plus grand nombre de robes jamais montrées. 

La garde-robe de la reine Elisabeth II, de sa robe de baptême à celle de son jubilé de diamant en passant par ses tenues officielles très colorées, est exposée à partir de samedi au palais de Buckingham à Londres.

Une robe brodée de 10.000 perles. Baptisée "La mode d'un règne : 90 ans de style à travers la garde-robe de la reine", cette exposition qui présente 150 tenues s'inscrit dans les célébrations du 90e anniversaire de la monarque. On y découvre notamment le manteau vert vif sur une robe en soie assortie qu'elle portait cette année lors des festivités marquant ses 90 ans, ou sa robe de mariée en soie ivoire brodée de 10.000 perles lorsqu'elle a épousé le duc d'Edimbourg en 1947. Figure également la robe de cocktail pêche en dentelle qu'elle a portée pour l'ouverture des Jeux Olympiques de Londres en 2012.

Des "couleurs vives". Cette exposition présente le plus grand nombre de robes de la reine jamais montrées. Elle révèle le soin pris par Elisabeth II et ses couturiers pour que ses tenues correspondent à ses différents rôles, de monarque non seulement du Royaume-Uni mais aussi des Etats du Commonwealth à son rôle de chef de l'armée. "La reine est bien connue pour ses tenues unies de couleurs vives qui visent à s'assurer qu'elle est facilement reconnaissable lors des grandes occasions", a expliqué la curatrice de l'exposition Caroline de Guitaut.

Respect des conventions. En pus de la couleur, les chapeaux ont également contribué à la rendre identifiable dans les foules, a ajouté la curatrice. Des couvre-chefs omniprésents qui ont toujours suivi la mode de leur époque, des chapeaux cloche des années 60 au style Breton des années 70 et 80. Certaines de ses tenues respectaient également les conventions religieuses ou sociales des pays visités comme par exemple l'ensemble particulièrement couvrant qu'elle a porté lors d'une visite d'Etat en 1979 au Moyen-Orient.