Grande-Bretagne : huit ans de prison pour avoir voulu tuer ses parents à l'explosif

  • A
  • A
Grande-Bretagne : huit ans de prison pour avoir voulu tuer ses parents à l'explosif
@ OLI SCARFF / AFP
Partagez sur :

Le Britannique de 19 ans craignait que ses parents veuillent mettre fin à sa relation amoureuse qu'ils n'approuvaient pas.

Un jeune Britannique de 19 ans a été condamné vendredi à huit ans de prison pour avoir tenté d'acheter des explosifs sur le "dark web" pour tuer ses parents qui désapprouvaient sa relation amoureuse.

L'engin explosif remplacé par les autorités. Gurtej Randhawa avait été reconnu coupable par la cour royale de Birmingham (centre de l'Angleterre), en novembre 2017, de possession d'une substance explosive avec l'intention de mettre la vie d'autrui en danger ou de causer des blessures graves.  Il avait été arrêté en mai 2017 après avoir réceptionné un colis qui contenait, pensait-il, un engin explosif déclenchable à distance et tenté de le faire fonctionner. L'accusé avait passé commande sur le "dark web", partie cachée d'internet où se déroulent des transactions illégales, "après que sa mère avait découvert qu'il entretenait une relation avec une fille qu'elle désapprouvait", a expliqué l'Agence nationale de lutte contre le crime (NCA) dans un communiqué.  "Craignant que ses parents n'essaient de mettre fin à cette relation, Randhawa s'est embarqué dans un plan qu'il croyait pouvoir leur permettre de rester ensemble", a ajouté la NCA.

"Risque important pour la communauté". L'engin explosif avait cependant été remplacé par une bombe factice par les forces de l'ordre avant sa livraison à l'adresse mentionnée lors de la commande par le jeune homme originaire de Wolverhampton, près de Birmingham.  "L'engin explosif que Randhawa a cherché à acheter en ligne pouvait potentiellement entraîner de sérieux dommages et tuer de nombreuses personnes s'il avait réussi à s'en servir", a commenté un responsable de la NCA, Tim Gregory.  "Ses actions démontrent que c'est quelqu'un posant un risque important pour la communauté" même s'il n'est pas lié au crime organisé ou au terrorisme, a-t-il ajouté.