Google veut simplifier vos recherches

  • A
  • A
Google veut simplifier vos recherches
@ REUTERS
Partagez sur :

Le moteur de recherche Internet vient d’être mis à jour pour le rendre plus intuitif.

Déjà leader incontesté des moteurs de recherche sur Internet, Google continuer d’améliorer ses services pour ne pas perdre son avance. La firme californienne vient donc de mettre à jour son moteur de recherche avec un objectif : le rendre plus intuitif en permettant d’affiner les recherches par catégorie.

Un nouvel outil : le "graphe du savoir"

Google a mis à jour ses fameux algorithmes mercredi en y intégrant une nouvelle trouvaille, baptisée "graphe du savoir" ("Knowledge Graph"). Cette technologie doit permettre de mieux répondre aux recherches des internautes par une meilleure association de mots-clefs.

Pour déterminer les univers liés à chaque mot-clef, Google a soigneusement retravaillé son algorithme pour puiser des informations dans des bases de données comme Freebase ou Wikipedia. Résultat, Google propose plusieurs contextes possibles à chaque recherche, afin de rapidement cibler ce que l’internaute recherche.

Une question, plusieurs univers de réponses

En clair, lorsqu’un internaute tape un mot, Google propose de manière intuitive différentes catégories de réponse pour ne pas s’égarer dans sa recherche. Ainsi pour une recherche avec le mot "souris", Google vous propose dans la foulée si vous pensez à l’animal, à une souris d’ordinateur, à une conjugaison du verbe sourire ou de la viande d’agneau. En cliquant sur l'une de ces suggestions, la recherche est immédiatement affinée.

De même, en tapant "Andromède", Google demande si l’on s'intéresse à la galaxie de ce nom, à une série télévisée ou à un groupe de rock suédois. C’est donc l’assurance de ne plus perdre de temps à enchainer des pages Web où se mélangent des résultats qui n’ont pas grand-chose à voir les uns avec les autres.

La concurrence prête à riposter

Bing, le moteur de recherche concurrent détenu par Microsoft, prépare déjà la parade. Il s’apprête à intégrer une "bordure communautaire" faisant la liste des contacts Facebook qui pourraient avoir des éléments de réponse pour une recherche donnée. Plutôt qu’une réponse précise et rapide, Bing mise sur une réponse personnalisée, de préférence par vos amis.

Cette course à l’intuitif a néanmoins ses limites : plusieurs associations ont assigné en référé la société Google pour que la justice interdise au moteur de recherche d'associer automatiquement certains mots. Les plaignants dénoncent ainsi le fait que le mot "juif" soit spontanément associé par Google à certaines personnalités historiques.