Goodyear: la nouvelle provocation de Titan

  • A
  • A
Goodyear: la nouvelle provocation de Titan
@ MAXPPP
Partagez sur :

La PDG du fabricant de pneus dit vouloir reprendre l'usine "avec zéro employé". Les syndicats sont furieux.

Titan pose ses conditions dans la reprise de Goodyear. Le PDG du fabricant américain de pneus agricoles Titan International, Maurice Taylor, a dit au Monde paru vendredi vouloir reprendre l'usine Goodyear d'Amiens-Nord "avec zéro employé", pour réembaucher sur de nouvelles bases une partie du personnel.

>> Taylor promet de "tenir sa parole"

333 emplois préservés. "La CGT et Goodyear doivent d'abord se mettre d'accord sur des indemnités de départ. Si tous les salariés les acceptent, le projet d'achat de l'usine démarre avec zéro employé", a dit Maurice Taylor dans cet entretien. Dans ses discussions avec le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, qu'il qualifie de "charmant jeune homme", le patron de Titan affirme: "Le seul nombre que j'ai mentionné, c'est 333" emplois qui seraient préservés sur le site. "Titan accepte de les recruter parmi les quelque 1.200 salariés actuels de Goodyear", a-t-il précisé.

Rester plus de quatre ans. Maurice Taylor dit avoir "bien l'intention de rester à Amiens-Nord plus de quatre ans", sans pour autant s'engager sur une durée pour les nouveaux emplois. L'homme d'affaires américain déclare par ailleurs: "Titan n'a pas besoin d'acheter cette usine. Mais, avec un prix correct et des travailleurs compétents, cela vaut le coup d'essayer".

"C'est quoi cette mascarade ?" Des positions qui suscitent la colère des employés. Interrogé par Europe 1, Mickael Wamen, secrétaire du syndicat CGT chez Goodyear, dénonce le manque de courage du gouvernement. "On va demander des comptes au gouvernement, parce que le gouvernement aujourd'hui, soit il a complètement perdu la raison, soit il est complètement prêt à baisser son froc pour sauver ne serait-ce qu'un seul emploi. C'est quoi cette mascarade ? Quelle heure il est là bas ? Eh bien qu'il (Maurice Taylor) reste là bas. On ne veut pas le voir. On en a rien à foutre de lui", s'insurge le syndicaliste.

sur le même sujet

LA REPONSE - Taylor a "un gros problème psychiatrique"
POLITIQUE - Moscovici veut accepter la main tendue de Titan.
GOODYEAR - Montebourg déterminé avec Titan
PORTRAIT - Mais qui est Maurice Taylor ?