Gilad Shalit : démission du négociateur chargé du dossier

  • A
  • A
Gilad Shalit : démission du négociateur chargé du dossier
Partagez sur :

Ofer Dekel, chargé de négocier au nom du gouvernement israélien la libération du sergent Gilad Shalit, capturé par des activistes palestiniens en territoire israélien en 2006, a démissionné mardi.

Il y a peu de temps, "le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, a reçu l'émissaire spécial Ofer Dekel, qui lui a demandé de le relever de son poste", ont annoncé les services du chef du gouvernement israélien mardi. Benjamin Netanyahu " l'a acceptée et l'a remercié pour ses deux années de travail".

Le négociateur avait demandé à quitter ses fonctions il y a quelque temps, mais le Premier ministre de l'époque, Ehud Olmert, l'avait convaincu de rester à son poste jusqu'à l'investiture de son successeur fin mars. On ignore qui succédera à Ofer Dekel à ce poste très sensible.

Ce dernier avait supervisé l'an dernier un échange de miliciens libanais du Hezbollah prisonniers en Israël contre la restitution des corps de deux militaires de Tsahal tués.

Selon les médias israéliens, le Premier ministre entré en fonctions le 31 mars n'avait pas l'intention de maintenir à son poste M. Dekel qui avait été auparavant la cible de ses critiques. Plusieurs dirigeants de la nouvelle coalition de droite au pouvoir en Israël se sont opposés à un échange envisagé par le gouvernement précédent, qui aurait compris la libération de centaines de Palestiniens détenus pour leur participation à des attentats anti-israéliens.