Germanwings : une fausse cousine de victime voyage gratuitement

  • A
  • A
Germanwings : une fausse cousine de victime voyage gratuitement
Une stèle à la mémoire des victimes a été installée non loin du lieu du crash.@ JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Partagez sur :

Une Allemande s'est fait passer pour la cousine d'une victime du crash de l'A320 de la Germanwings et a bénéficié des vols offerts par la compagnie.

C'est le (vrai) père de la victime, un policier, qui a alerté les autorités. En Allemagne, une femme s'est fait passer pour une proche de l'une des victimes du crash de l'A320 de Germanwings, qui s'est écrasé dans les Alpes françaises, le 24 mars, faisant 150 morts, rapporte Francetvinfo, citant le journal allemand Halterner Zeitung

Elle se faisait passer pour une cousine. Cette femme a en effet réussi à faire croire qu'elle était la cousine d'une enseignante de la ville d'Haltern, qui se trouvait à bord de l'appareil avec une autre enseignante et seize élèves. L'usurpatrice a donc profité à deux reprises des vols offerts par la maison-mère de Germanwings, Lufthansa, pour permettre aux proches d'aller se recueillir sur les lieux du drame.

Soutien psychologique. Elle s'est rendue sur place pour la deuxième fois aux alentours de Pâques. Là-bas, elle a visité le lieu du crash, mais aussi la chapelle ardente, et aurait même bénéficié d'une prise en charge par les psychologues. Elle a finalement été démasquée par le père de la victime, qui a assuré qu'elle n'avait aucun lien de parenté ou d'amitié avec l'enseignante morte dans le crash. Une enquête a été ouverte.

>> RÉCIT INTERACTIF - Crash de la Germanwings, une tragédie programmée ?

>> LIRE AUSSI - Chanteurs d'opéra, jeunes mariés, lycéens : ces vies brisées dans le crash de l'A320

>> LIRE AUSSI - A320 : le copilote a bien crashé l'avion volontairement