Gbagbo "va moralement bien"

  • A
  • A
Gbagbo "va moralement bien"
De nouveaux combats ont eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi à Abidjan@ REUTERS
Partagez sur :

Malgré la poursuite des attaques sur le palais présidentiel, Gbagbo refuse toujours de se rendre.

Le siège de la résidence de Laurent Gbagbo se poursuit. Après l'échec de l'attaque menée mercredi par les forces pro-Ouattara pour déloger le président sortant de Côte d'Ivoire, les combats se sont prolongés une partie de la nuit de mercredi à jeudi à Abidjan. Mais, celui que l'on surnomme "le boulanger" s'accroche toujours au pouvoir.

"Il est toujours à la résidence, c'est une question de principe. Quelques uns de nos camarades sont là-bas", a précisé Laurent Akoun, un proche de Laurent Gbagbo, au micro d'Europe 1. "Ils y sont soit en tant que responsables ministériels ou membres de la famille. Il doit être avec la plupart de ses proches collaborateurs également, tous ceux qui sont membres du cabinet du président et qui au moment de déclenchement de la bataille d'Abidjan étaient à ses côtés".

"Qu'est ce qu'en face on propose pour avancer ?" :

Quelques explosions ont parfois brisé le silence enveloppant la capitale économique ivoirienne dans la nuit de mercredi à jeudi, l'une des plus calmes depuis l'entrée des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI, pro-Ouattara) à Abidjan.

Selon Alain Toussaint, conseillé de Laurent Gbagbo basé à Paris, la résidence du président sortant a été de nouveau attaquée par des hélicoptères de la force française Licorne et de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire, l'Onuci. Ces affirmations n'ont pas pu être vérifiées.