GB : une députée démissionne pour sa famille

  • A
  • A
GB : une députée démissionne pour sa famille
Élue en 2010, la députée conservatrice Louise Mensch a présenté sa démission pour pouvoir s'occuper à sa famille.@ REUTERS
Partagez sur :

Louise Mensch, élue au profil atypique, préfère se consacrer à sa vie de famille.

Elle était l'étoile montante du parti conservateur. La députée britannique Louise Mensch a annoncé lundi qu'elle présentait sa démission afin de pouvoir s'occuper de ses enfants. L'élue de 41 ans, mariée depuis 2011 au manager de Metallica et des Red Hot Chili Peppers, se dit "abattue par cette décision nécessaire", dixit le Guardian. Cette mise en retrait rare en politique suscite le débat en Grande-Bretagne.

"Chez certains, ce choix sera vu comme un signe de plus qu'une femme n'a pas sa place à Westminster", analyse le Guardian. L'Irish Examiner estime de son côté que la démission de Louise Mensch montre les difficultés rencontrées par les femmes souhaitant mener une carrière. Quant au Huffington Post, il lui "tire son chapeau". 

Elle a préféré avancer son départ

En revanche, pour Ian Martin, éditorialiste au Telegraph, "le fait d'être député, qu'on soit homme ou femme, implique toujours de passer beaucoup de temps loin de sa famille" et Louise Mensch aurait dû en être consciente.

Initialement, elle avait prévu de déménager à New York en 2015. Mais elle a préféré avancer son départ afin que ses trois enfants âgés de 4 à 9 ans n'aient pas à subir un changement trop brutal après s'être habitués à leur vie à Northamptonshire, où elle a été élue en 2010.

Un parcours qui détonne à Westminster

"Je suis navrée de ne pas avoir réussi, malgré mes efforts, à trouver un équilibre entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle", écrit-elle dans sa lettre de démission au Premier ministre, David Cameron.

Certains accusent aussi la jolie blonde d'aimer un peu trop l'attention des médias. Elle n'en est en effet pas à son premier coup d'éclat. Elle s'était déjà illustrée en novembre, pendant le scandale des écoutes téléphoniques, en quittant une audition de James Murdoch pour aller chercher ses enfants à l'école. Et son parcours atypique tranche avec celui de ses collègues de Westminster.

Romans à l'eau de rose et drogues

La jolie blonde s'est en effet fait connaître très jeune comme auteur de romans à l'eau de rose au ton un peu osé, rappelle la BBC. Des livres tellement "chauds" "qu'on pourrait faire frire un œuf dessus", admettait-elle l'année dernière. Grande admiratrice de Margaret Thatcher, elle était appréciée de David Cameron.

Le début de sa courte carrière de députée a aussi été marqué par un scandale : en juillet 2011, elle a reconnu publiquement avoir consommé de la drogue de "classe A", une catégorie qui comprend outre-Manche l'héroïne, l'ecstasy, la cocaïne ou encore le LSD, avec le célèbre violoniste Nigel Kennedy. "J'avais une vingtaine d'années, et je suis certaine que ce n'est pas le seul incident de ce genre. Nous faisons tous des choses idiotes dans notre jeunesse", s'était-elle défendue. 

Une aubaine pour le Labour

En juin, Louise Mensch avait une nouvelle fois fait parler d'elle, en lançant Menshn.com, un réseau social alternatif à Twitter proposant 40 signes de plus aux internautes pour s'exprimer. 

Pour les travaillistes, la démission de Louise Mensch est en tout cas une excellente nouvelle, souligne The Independent. De nouvelles élections vont être organisées dans sa circonscription de Corby le 15 novembre et le Labour peut espérer retrouver le siège que la pétillante élue conservatrice avait réussi à lui ravir.