GB : un scandale ébranle le système de santé

  • A
  • A
GB : un scandale ébranle le système de santé
@ REUTERS
Partagez sur :

Dans un hôpital du centre du pays, des mauvais traitements auraient causé la mort d'au moins 400 patients.

La description des traitements subis par les patients fait froid dans le dos. De graves dysfonctionnements découverts au sein de l'hôpital public britannique de Stafford, au centre du pays, constituent l'un des scandales les plus retentissants de l'histoire du National Health Service. C'est dans un rapport publié mercredi que figurent ces accusations accablantes sur la gestion de l'hôpital, où les patients étaient soumis à des "traitements effarants", et où les autorités ont constaté entre 400 et 1.200 décès supplémentaires par rapport à la normale.

Selon l'enquête lancée en 2010, les malades, souvent âgés, étaient par exemple obligés de rester pendant des heures dans leurs excréments ou laissés sans nourriture ni boisson. Certains en étaient même réduits à boire l'eau des vases pour étancher leur soif. Ils "ont été abandonnés" par des gestionnaires qui ont "placé le contrôle des coûts avant les patients", a souligné le président de la commission Robert Francis lors d'une conférence de presse. La qualité des soins prodigués dans cet établissement, souffrant d'un manque cruel de personnel, était "totalement insuffisante", a-t-il ajouté, dénonçant un "manque d'attention, de compassion, d'humanité".

Blâmant les dirigeants de l'établissement, il a aussi dénoncé "un échec du système dans son ensemble". Le Premier ministre, David Cameron, a présenté des excuses aux victimes devant le Parlement. Mais le scandale pourrait ne pas en rester là : des enquêtes devraient être ouvertes dans cinq autres hôpitaux du pays, selon The Independent.