Les députés britanniques vont-il devoir abandonner Westminster ?

  • A
  • A
Les députés britanniques vont-il devoir abandonner Westminster ?
@ ADRIAN DENNIS / AFP
Partagez sur :

L'emblématique siège du Parlement britannique tombe en ruines et les élus pourraient devoir le quitter définitivement.

Le palais de Westminster, c’est tout un symbole. En plein cœur de Londres, au bord de la Tamise, cet énorme édifice néogothique, surmonté du célèbre "Big Ben", abrite le Parlement britannique. Mais peut-être plus pour longtemps : d'après John Bercow, président la Chambre des communes, le palais tombe en ruines et les élus vont peut-être devoir déménager.

Inondations et amiante. Le bâtiment subit en effet des inondations. La maçonnerie est en mauvais état et le palais est bourré d'amiante. 

Il faudrait environ 3 milliards de livres, soit plus de 4 milliards d'euros, pour rénover le bâtiment, a assuré l'élu devant ses pairs, selon The Guardian. Une estimation "réaliste", mais sans doute située dans la fourchette basse, prévient l'élu. Si cet argent n'est pas dépensé pour réparer le palais d'ici dix ans, les élus pourraient être contraints de le quitter définitivement, a-t-il prévenu.

L'incendie de 1834. Et l'élu d'insister sur un symbole : l'incendie qui a ravagé le premier palais de Westminster, en 1834 : "ce serait vraiment dommage si, au moment du 200ème anniversaire de l'immense incendie qui a ravagé l'ancien Parlement et abouti à la construction de celui-ci, nous étions obligés d'abandonner ce site et d'aller ailleurs pour pouvoir servir l'intérêt public correctement".