GB : des milliers de personnalités mises sur écoute par la presse

  • A
  • A
GB : des milliers de personnalités mises sur écoute par la presse
Partagez sur :

Le quotidien The Guardian révèle jeudi que des tabloïds du groupe Murdoch – dont The Sun – ont mis sur écoute de nombreuses célébrités.

George Michael, Gwyneth Paltrow, Elle Macpherson, mais aussi l'ancien vice-premier ministre John Prescott et l'agent des stars Max Clifford. Tous auraient été victimes, comme deux à trois milliers de personnalités outre-Manche, d’écoutes téléphoniques illégales pratiquées par des tabloïds du groupe Murdoch, affirme jeudi le quotidien britannique The Guardian.

Scandale supplémentaire, News Group Newspapers, société du magnat australien des médias Rupert Murdoch, aurait acheté le silence de trois victimes en leur versant de fortes sommes d’argent pour éviter des poursuites, selon le quotidien de centre-gauche, qui ne nomme pas ses sources.

D'après le Guardian, deux reporters de News of the World et du quotidien The Sun, plus forts tirages au Royaume-Uni, auraient eu recours aux services de détectives privés pour pirater des téléphones et obtenir des informations confidentielles comme des déclarations fiscales ou des relevés bancaires. Ces révélations pourraient déboucher sur de nombreuses plaintes en justice de la part des victimes d’écoutes.

Face à la gravité des accusations, Paul Stephenson, le chef de Scotland Yard, a chargé son adjoint d'"établir les faits". La commission des médias au Parlement a été convoquée d'urgence. Depuis le sommet du G8, Gordon Brown a estimé que cette affaire "soulevait de nombreuses questions qui devront évidemment trouver des réponses". News Group a jugé "inapproprié de faire des commentaires à ce stade".