Gaza : visite d’une maison occupée par l'armée israélienne

  • A
  • A
Partagez sur :

VIDÉO - La journaliste d’Europe 1, Gwendoline Debono, a suivi un Palestinien de retour dans sa maison à Beit Hanoun. Israël l’avait utilisée comme base militaire. 

REPORTAGE VIDEO

Un paysage de ruine, des maisons détruites : Beit Hanoun, ville gazaouie, nichée à la frontière israélienne, n’a pas échappé aux bombardements. La zone, transformée le temps de l’offensive en base-arrière israélienne, avait été décrétée interdite d’accès à ses habitants. Mais depuis le retrait des troupes, les résidents reviennent, et mesurent l’ampleur des dégâts.

Parmi ces habitants désœuvrés, Chaadi Masri, qu’Europe 1 a rencontré. Contrairement à de nombreux voisins, sa maison est toujours sur pied. Et pour cause : une unité israélienne y avait installé ses quartiers. 

Une occupation visible par les restes de nourriture et les paquets de cigarettes qui jonchent le sol, tous griffés d’inscriptions en hébreu. Même chose pour le lance-roquettes, laissé en plan dans une pièce.

Sur le parquet de sa chambre, Chaadi Masri ramasse des douilles par poignées. La fenêtre de la pièce avait visiblement été utilisée par les soldats comme poste de tir.  Avant de quitter la maison, les soldats israéliens ont laissé un message à ses propriétaires. Quelques mots, griffonnés sur le miroir qui surplombe la coiffeuse de sa femme, où se trouve encore son maquillage : “C'est le Hamas qui vous tue”. 

>> Ecoutez le reportage de Gwendoline Debono :



Gaza : une maison occupée par l'armée israéliennepar Europe1fr