Gaza : un responsable de l'ONU éclate en sanglots

  • A
  • A
Gaza : un responsable de l'ONU éclate en sanglots
Chris Gunness a fondu en larmes devant la caméra d'Al Jazeera@ Capture d'écran / Al Jazeera
Partagez sur :

Après une interview concernant la frappe israélienne qui a touché une école de l'ONU, Chris Gunness a fondu en larmes devant une caméra.

L'INFO. "Il y a des moments où les larmes disent plus que des mots", s'explique Chris Gunness. Ce porte-parole de l'UNRWA, l'agence chargée des réfugiés palestiniens pour l'ONU, a fondu en larmes après une interview accordée à Al-Jazeera, la chaîne qatarie, et repérée par Francetv info.



Une attaque qui touche une école de l'ONU. Ce représentant de l'ONU s'exprimait sur une frappe israélienne qui a touché une école administrée par l'UNRWA dans le camp de Jabaliya. Au moins 16 personnes qui avaient trouvé refuge dans le bâtiment sont mortes dans cette attaque.

>> LIRE AUSSI - L'ONU dénonce l'attaque d'une école

"Les droits des Palestiniens, même des enfants, sont totalement bafoués. C'est épouvantable", déclare-t-il en duplex. Chris Gunness termine son interview, retenant visiblement ses larmes. A peine est-il remercié par le présentateur qu'il fond en larmes, tandis que la caméra s'écarte de lui. Une autre personne arrive pour le consoler.

Sur son compte Twitter, Chris Gunness assume totalement. Engagé pour la cause des Palestiniens - l'UNRWA a actuellement près de 200.000 Palestiniens à charge dans 86 abris dans la bande de Gaza -, il estime que "ses larmes sont insignifiantes comparées à celles des habitants de Gaza".