Gaza : l'Egypte tente de jouer à nouveau le médiateur

  • A
  • A
Gaza : l'Egypte tente de jouer à nouveau le médiateur
Les frappes israélienne sur la bande de Gaza ont repris vendredi et ont fait une victime.@ Reuters
Partagez sur :

L’ESSENTIEL - Après trois jours de trêve, le conflit dans la bande de Gaza a repris. Au moins dix personnes ont été tuées.

LES TROIS INFOS A RETENIR

- Une quarantaine de roquettes ont été tirées sur Israël depuis la bande de Gaza.

- Benyamin Netanyahou a annoncé une réponse militaire "forte". Les bombardements ont repris.

- Au moins 10 personnes sont mortes.

LES ÉVÉNEMENTS

Pas de suite pour la trêve. Les mouvements palestiniens ont refusé vendredi matin de prolonger la trêve avec Israël, arrivée à expiration dans la bande de Gaza, a indiqué le porte-parole du mouvement islamiste Hamas. Après trois jours de cessez-le-feu, "les mouvements palestiniens refusent de prolonger la trêve mais les négociations se poursuivent", a déclaré Fawzi Barhoum, porte-parole du Hamas à Gaza. Les Palestiniens réclament toujours la levée du blocus qui vise l'enclave de Gaza.

De nouvelles roquettes tirées. Depuis la nuit de jeudi à vendredi, une quarantaine de roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers Israël selon l'armée israélienne. Le Hamas a rejeté la responsabilité des premiers tirs. Selon plusieurs journalistes sur place, ils auraient été revendiqués par le bras armé de la faction du Djihad Islamique.



Réaction forte d'Israël. Le gouvernement israélien a alors demandé à l'armée de "riposter vigoureusement", et Israël a mené 51 raids aériens. Selon plusieurs observateurs sur les réseaux sociaux, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou et son ministre de la Défense ont demandé une réponse militaire forte contre ces nouveaux tirs. Ils évoquent des "représailles" face "à la violation du cessez-le-feu de la part du Hamas.



Reuters a rapporté de son côté une énorme explosion et une colonne de fumée dans la ville de Gaza après une frappe aérienne israélienne. L'armée israélienne déclare cibler des "sites terroristes à Gaza", et assure limiter pour l'instant son action à des frappes.





Des victimes. Ces frappes israéliennes ont fait leurs premières victimes dans la bande de Gaza, ont annoncé les autorités médicales palestiniennes. Au moins dix personnes ont été tuées, rapporte l'AFP, dont un garçon de dix ans, à la suite d'une frappe aérienne près d'une mosquée dans la ville de Gaza. Des milliers de Palestiniens fuyaient vendredi leurs maisons dans l'est de la ville de Gaza par peur de nouvelles frappes alors que des drones israéliens survolaient l'enclave palestinienne à l'expiration de la trêve, selon un journaliste de l'AFP et des témoins. 

L'Egypte tente de calmer le jeu. L'Egypte a appelé vendredi, en tant que médiateur, Palestiniens et Israéliens à revenir négocier au Caire pour tenter de parvenir à un nouveau cessez-le-feu dans la bande de Gaza, assurant qu'il ne restait que quelques "points de désaccord" à surmonter. Le chef de la délégation palestinienne a annoncé que les négociateurs palestiniens restaient au Caire "pour parvenir à un accord final" avec Israël, sans toutefois mentionner une éventuelle prolongation du cessez-le-feu. L'Etat hébreu de son côté a retiré son équipe de négociateurs au Caire et déclaré dans la matinée qu'"Israël ne négociera pas sous les bombes". Le cessez-le-feu de 72 heures arraché mardi par l'Egypte n'a pas été prolongé vendredi matin, les deux ennemis s'en rejetant mutuellement la faute.

Appel à un cessez-le-feu. Les Etats-Unis ont dit espérer qu'un cessez-le-feu intervienne "dans les prochaines heures" entre Israël et les combattants palestiniens."Nous espérons que les parties s'accorderont sur une prolongation du cessez-le-feu dans les prochaines heures", a déclaré Marie Harf, une porte-parole du département d'Etat.

Un mort en Cisjordanie. Un adolescent palestinien a été tué vendredi par des soldats en Cisjordanie lors d'une manifestation contre l'offensive israélienne dans la bande de Gaza, ont affirmé des responsables médicaux palestiniens. Le jeune homme de 19 ans a été tué dans des heurts près de la colonie de Psagot, entre Jérusalem et la ville de Ramallah.