Gaza : la trêve a fait long feu

  • A
  • A
Gaza : la trêve a fait long feu
@ Reuters
Partagez sur :

COMBATS - Au second jour de la reprise des combats entre Palestiniens et Israélien, Tsahal affirme avoir lancé plus de 20 raids aériens, côté palestinien, au moins quatre roquettes ont été tirées.

L'info. Israël a lancé plus de 20 raids aériens sur la bande de Gaza samedi matin tandis que plusieurs roquettes étaient tirées de l'enclave palestinienne sur Israël au deuxième jour de la reprise des combats après une trêve de 72 heures.

Gaza : après les combats, place aux pourparlers

L'attaque israélienne. L'armée israélienne n'a pas précisé les cibles visées. Selon des témoins et des responsables palestiniens, les frappes ont duré toute la nuit. Deux mosquées ont été détruites et trois maisons bombardées. Les chasseurs israéliens ont également mitraillé des secteurs non habités.

>> A LIRE AUSSI - Gaza : visite d’une maison occupée par Tsahal

L'attaque palestinienne. Les Palestiniens ont pour leur part tiré quatre roquettes sur des villes du Sud israélien samedi sans faire de dommages ni de blessés, a indiqué une porte-parole de l'armée israélienne. Des Palestiniens ont également été tués en Cisjordanie occupée, le territoire fief des nationalistes palestiniens du Fatah et siège de l'Autorité palestinienne. Au total, Israël dit avoir compté 57 tirs de roquettes palestiniennes sur Israël dans la journée de vendredi.

>> A LIRE AUSSI - Gaza: le Hamas ne prolonge pas le cessez-le-feu

Un décompte macabre. Quatre Palestiniens sont morts dans des nouvelles frappes israéliennes. Plus tôt, un Palestinien de 43 ans est mort d'une blessure par balles à la poitrine après des heurts avec l'armée israélienne dans la ville d'Hébron, selon une source médicale. Un autre Palestinien, âgé de 20 ans, a été abattu vendredi lors d'une manifestation près d'une colonie juive aux environs de Ramallah, apprend-on auprès de l'armée israélienne. Les frappes israéliennes de vendredi sur Gaza ont fait cinq morts, dont un garçon de dix ans près d'une mosquée de la ville de Gaza. Les autres victimes été tuées dans le sud de la bande de Gaza. Parmi elles se trouvaient un membre du Djihad islamique. Israël revendique de son côté deux blessés par des tirs de mortiers pour la journée de vendredi.

>> A LIRE AUSSI - Que reste-t-il de Gaza ?

Peu d'espoir de trêve. Quant à la médiation égyptienne visant à une reprise de la trêve de 72 heures qui a permis de faire taire les armes israéliennes palestiniennes jusqu'à vendredi matin, aucun signe de progrès ne semblait en vue. Malgré tout, la médiation se poursuit ce samedi.

>> A LIRE AUSSI - Gaza : l'Egypte tente de jouer à nouveau le médiateur